Philippines - De Cébu à Bohol - 24/12


En souvenir de cet esprit festif qui nous a pris au cœur dès notre arrivée pour le réveillon de Noël voici la musique qui vous accompagnera

https://soundcloud.com/civilianmusique/kazy-lambist-doing-yoga-civilian-remix


Attente interminable à l'aéroport de Cebu. Le mental lâche !

Après notre treck, nous décidons de prendre un bus de nuit pour rejoindre Manille. Une grande première pour nous, c'est la première fois que nous utilisons ce mode de transport dans un pays étranger et nous devons avouer que c'est plutôt la classe ! A l'intérieur siège confortable où l'on peut s'allonger et wifi, on est ravi ! 9 heures de transport plus tard, nous arrivons à 4 heure du matin à Manille, dans le but d'éviter la circulation matinale. Pas de chance pour nous car même à cette heure-ci c'est assez mouvementée ! Arrivés à l'aéroport, 1h de queue pour ... entrer dans l'aéroport, ça s'annonce bien. Il faut faire vite car nous devons prendre des billets d'avion et ça grouille de monde. Billets en poche après quelques galères de connexion et de terminale ( nous nous sommes trompés de terminale ahaa), nous partons avec 2 heures de retard pour l'île de Cebu, puis Moalboal que nous rejoindrons en bus. Il est 19 heures et nous arrivons enfin. Nous sommes claqués, nous avons qu'une envie c'est de poser nos affaires mais nous devons trouver un logement. Autant vous dire que ce n'est pas chose simple : nous sommes la veille de noël... Après une heure de recherche, nous finissons par réserver un logement qui se situe à 20 minutes de marche. Bien entendu, pour faire simple, nous irons en marchant sac sur le dos. Nous arrivons dans une charmante guesthouse où nous sommes accueillis par Gertrude avec le sourire. Ca fait du bien au moral et on se sent " comme à la maison". Nous finirons notre journée par un petit repas de Noel avec du bon poisson et irons fêter Noel dans un bar : Ambiance festive. Tout le monde danse, chante comme si nous étions au nouvel an, c'est assez incroyable !1 heure du matin, il est temps d'aller se coucher.


MoalBoal - Jour de Noël

Après une nuit reposante ( sans aboiements, sans karaoké et sans bruits en tout genre) nous prenons un superbe petit déjeuner chez Gertrude qui aura la petite attention de nous offrir un petit gâteau pour noël. Le kiff ! Enfin surtout pour Manon qui mangera la part de Gaëlig, no gluten free. En ce jour de fête, une triste nouvelle nous arrive depuis la Rochelle...Albert a rejoint les étoiles. Pour nous changer les idées, nous allons faire du snorkelling dans le plongeant de Moalboal et ses bancs de sardines. Nous resterons dans l'eau pendant 2 heures, à admirer coraux, tortues, étoiles de mer, et poissons multicolores.

Environs de MoalBoal

Un véritable arc en ciel s'offre à nous. C'est incroyable ! On se régale et sommes époustouflés par cette beauté sous marine. Petite pause dans un restaurant au bord de la plage, nous souhaitons nous rendre à White beach, une plage à l'écart de la ville. Nous décidons d' y aller à pied : il fait beau et nous avons le temps. Après une heure de marche sous le soleil cramant, nous finirons par prendre un tuk tuk. La plage est très sympa et festive : la population locale chante, danse et fête noël.

Deuxième jour à Moalboal et pour ne pas changer les habitudes matinales, nous irons faire du snorkelling. Nous profiterons de l'après midi pour aller voir quelques cascades. 17 heures, nous sommes de retour et nous profiterons de ces moments de répits, pour commencer notre blog et surtout pour profiter de l'happy hour ^^

Nous ferons également la connaissance de Louise (qui est une globe-trotteuse belge) et de ses parents avec qui nous passerons une agréable soirée.


Le lendemain, nous partirons au aurores, pour Bohol. Un grand trajet s'annonce : nous roulerons pendant 3 heures en mini van, nous prendrons ensuite un taxi puis un speed boat ( 1H30 de traversée) pour rejoindre Tagblilarian et enfin nous finirons notre périple par un tricycle qui nous emmènera jusqu'à Panglao. Même combat qu'à Moalboal, nous devons chercher un logement et cette fois ci ce n'est pas coton. Il n'y a plus de logements dans notre budget, la galère...La ville est prise d'assaut par la communauté chinoise et coréenne. Nous finirons par trouver un logement " pas terrible" mais nous n'avons pas trop le choix. Après un petit frittage avec le tuk tuk qui a décidé par le saint esprit de tripler son prix ( sans nous avertir) car il nous a attendu..La blague ! Nous nous rendrons sur la plage pour dîner et nous en profiterons pour nous allonger sur le sable blanc tout en écoutant le claquement des vagues.

Deuxième jour à Panglao, nous nous levons motivés et avons comme objectif de faire un tour en bateau sur les différentes îles de Bohol. Nous avons décidé de profiter de notre journée : Les Philippines c'est bien mais nous passons énormément de temps dans les transports. Alors direction la plage où nous souhaitons réservé un bateau. Manque de chance, les prix sont exorbitants et seuls les bateaux privés sont disponibles. Après quelques tentatives de négociation en vain, on nous explique qu'il est impossible de baisser le prix sauf si nous trouvons d'autres personnes avec qui partager le bateau. Il nous faudra attendre 5 minutes sur la plage pour faire la rencontre de deux indiens qui sont eux aussi intéressés par le boat trip : Génial ! Nous ferons un premier stop sur une plage de sable blanc et nous en profiterons pour piquer une tête. Nous irons ensuite sur une autre île pour faire du snorkelling. Nous sommes contents et avons hâte d'explorer, à nouveau, les fonds marins mais avant ça nous devons choisir entre les tortues et les poissons : nous choisirons les poissons. Seul hic, notre chauffeur nous annonce que nous ferons seulement 30 minutes de snorkelling.

Nous ne comprenons pas : On nous a vendu du snorkelling et nous en faisons seulement 30 minutes ? Pourquoi est ce si cher alors ? Nous leur expliquons qu'en temps normal nous en faisons gratuitement et pour 1H30. Pour nous 30 minutes c'est à peine le temps de s'immerger dans les eaux et de faire qu'un avec les poissons. Bref, nous sommes déçus mais nous irons quand même faire du snorkelling. 5 minutes plus tard, nous sommes dans l'eau et là c'est magique ! Les poissons sont de toutes les couleurs, c'est magnifique. Nous sommes émerveillés par la beauté sous marine. Manon aura même le privilège d'admirer une tortue qui nagera en dessous d'elle et nous rentrerons à la nage..Finalement notre chauffeur a été plutôt sympa avec nous puisque nous sommes restés plus longtemps que la normal dans l'eau et nous avons pu profiter au maximum. Nous finirons notre journée par la visite de d'autres petites îles, au milieu de nulle part et rentrerons à la guesthouse pour prendre nos visas pour la Birmanie.


Les Chocolates Hills


Même si la ville de Panglao est sympa, c'est surtout remplie de chinois et de coréens et nous décidons donc de partir le lendemain pour nous rapprocher du centre de Bohol, plus précisément à Loboc. Après 3 heures de bus et une heure de marche avec nos sacs à dos ( Quelle bonne idée d'avoir écouté les locaux qui nous disaient que c'était à côté... ), nous arrivons enfin à notre petite hutte, près de la rivière. C'est paisible ! Exactement ce qu'il nous fallait. Aussitôt arrivés, nous louons un scooter pour visiter l'île. Quelles merveilles ! Les immenses forêts que nous avons traversées sont incroyables. Il y règne une ambiance mystique et hors du temps.









Quand aux Chocolates Hills, c'est sublime ! Un enchaînement de monts, collines et vallées qui s’étend à perte de vue. Une sensation d'infini, de grandeur. Non, ce ne sont pas les crassiers stéphanois surmontés de quelques forets mais bel et bien un état naturel.















Notre pote, le tarsier !

Nous poursuivrons ensuite notre route pour rejoindre la maison des tarsiers. Vous savez ? ces petits singes aux très grands yeux ? Mais avant de rejoindre les tarsiers, nous prendrons une bonne saucée ! En un rien de temps, nous sommes passé d'une canicule à un torrent de pluie. Incroyable et marrant à la fois, on se sera abrité avec des locaux. Pour clore notre journée, nous voulons faire du kayak sur la rivière. Pas de chance, il n'y en a plus de disponible. Ce n'est pas très grave,nous profiterons de cette fin de journée pour se reposer et nous restaurer auprès de la rivière. C'est paisible, enfin avant l'arrivée d'une famille française avec ces 6 enfants. L'enfer !^^










La saucée surprise

Loboc River


La dernière vidéo

Les derniers articles

Nous suivre ! 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
  • Noir SoundCloud Icône

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com